Primature : Portail Officiel du Gouvernement

Ministère de l'Action Humanitaire de la Solidarité et des Personnes Agées

Réfugiés du Niger : Les yeux tournés vers Bamako

La mission gouvernementale dépêchée au Niger, a eu des entretiens avec la communauté malienne vivant au Niger, les membres du Haut conseil des maliens du Niger et la commission de crise des réfugiés du Niger  le vendredi 3 août 2012, avant de se rendre dans les camps de réfugiés de Abala dans la préfecture de Filingué, Tabarey Barey dans la préfecture de Oualam les samedi 4 et dimanche 5 août 2012. La délégation a aussi visité le camp qui abrite les 500 combattants du Colonel-major Gamou basés à 5 kilomètres de Niamey, le lundi 6 août 2012.


Partout des messages émouvants et pathétiques ont été lancés à l’endroit des autorités maliennes, des hommes politiques et de l’armée malienne. « Nous avons les oreilles collés au transistor, nous avons les yeux braqués sur le petit écran de l’ORTM, on veut qu’à Bamako, les gens s’entendent. Nous constatons que notre pays, le Mali, est oublié, et que nous avons été oubliés. Si à Bamako, les gens soufflent dans la même trompette, le Nord sera vite libéré. Sinon, dans nos camps de réfugiés, on a suffisamment à manger, même plus que quand on était au Mali, on devrait être gros comme des baleines aujourd’hui, mais vous nous voyez chétifs, parce que nous sommes attristés et déprimés, le Mali nous manque. Nous ne rêvons que de rentrer chez nous.» Voici quelques uns des propos que les maliens réfugiés au Niger, ont plus d’une fois martelé aux quatre Ministres du Gouvernement présents lors de cette tournée du Niger.

Les différents camps de réfugiés, de l’avis des autorités nigériennes, regroupent plus de 60.000 réfugiés. Ce nombre va de plus en plus croissant, selon les gestionnaires de ces camps que sont, entre autres, le Haut Commissariat aux Réfugiés, la Croix Rouge Nigérienne, Plan Niger, ACTED, CADEV, HELP, Islamic Relief et Médecins Sans Frontière.

Les Ministres de l’Education de Base, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales Adama Ouane ; des Maliens de L’Extérieur et de L’Intégration Africaine Mme Traoré Rokiatou Guikine; de l’Action Humanitaire, de la Solidarité et des Personnes Âgées Dr Mamadou Sidibé; et de la Famille, la Promotion de la Femme et de l’Enfant Mme Alwata Ichata Sahi, ont tenu à exprimer, à nos compatriotes réfugiés dans les camps et à ceux accueillis dans les familles de Niamey, toute la compassion du Gouvernement malien et celle du Président de la République par intérim.

Ils leur ont exprimé, au nom du peuple malien, le vœu de les voir retourner sur leurs terres dans les meilleurs délais. Ils ont affirmé que le Mali est un et indivisible, un Mali constitué de blancs et de noirs, un Mali qui tangue mais qui ne s’effondrera jamais.

La mission gouvernementale a également adressé sa profonde gratitude aux autorités du Niger, pour les efforts immenses déployés dans le cadre de l’accueil et de la bonne prise en charge de nos compatriotes sur leur territoire.


Ibrahima Sangho, Chargé de communication

Ministère de l'Action Humanitaire, de la Solidarité et des Personnes Agées

 

 

Mission gouvernementale auprès des réfugiés au Niger : L’ETAPE INSTITUTIONNELLE

Comme nous l’annoncions dans notre édition du jeudi, une nouvelle mission gouvernementale est partie à la rencontre de nos compatriotes réfugiés au Niger et au Burkina Faso.


La mission est constituée de quatre membres du gouvernement : Adama Ouane (Education de Base, Alphabétisation et Promotion des langues nationales), Mme Traoré Rokiatou Guikiné (Maliens de l’extérieur et Intégration africaine), Mamadou Sidibé  (Action humanitaire, Solidarité et Personnes âgées), Mme Alwata Ichata Sahi (Famille, Promotion de la Femme et de l’Enfant).

La délégation est arrivée jeudi à Niamey. Elle a tout d’abord rendu des visites de courtoisie aux autorités du pays d’accueil de nos compatriotes réfugiés. C’était en compagnie du consul général du Mali à Niamey, Alhamdou Ag Iliène.

La mission a été, tour à tour, reçue par les ministres nigériens de la Population, de la Promotion de Femme et de la Protection de l’Enfant, Mme Maikibi Kadidiatou Dandobi, de l’Education, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Mme Ali Mariama Elh Ibrahim, et par le Premier ministre Brigi Rafini.

Au cours de ces rencontres, la délégation ministérielle a expliqué qu’elle était venue remercier le Niger pour ses efforts remarquables dans l’accueil de nos compatriotes et s’informer auprès des autorités nigériennes des mesures et actions à mener pour une meilleure gestion de la situation de nos compatriotes réfugiés.

Le Premier ministre nigérien a salué cette initiative du gouvernement malien et a réaffirmé la solidarité du peuple nigérien avec notre pays dans les moments difficiles qu’il traverse.

Il faut rappeler qu’environ 40 000 de nos compatriotes ont trouvé refuge au Niger après l’occupation des régions du nord par des groupes armés. Ils sont répartis sur deux régions et la commune urbaine de Niamey.

(Source: MAHSPA)

 

 

Solidarité: MONEYGRAM INITIE UNE OPERATION SPECIALE EN FAVEUR DES DEPLACES DU NORD A NIONO ET SEVARE

Après sa traditionnelle opération « Sounakari », une action de solidarité qui consiste à offrir des kits alimentaires aux fidèles musulmans pendant le mois de Ramadan, la société a entrepris d’assister nos compatriotes déplacés du nord.


L’entreprise internationale de transfert d’argent, MoneyGram s’est déjà illustrée dans l’humanitaire dans notre pays. Après l’opération « Sounakari », une action de solidarité qui consiste à offrir des kits alimentaires aux fidèles musulmans  pendant le mois de Ramadan, la société a engagé une nouvelle initiative. En cette année particulière où le pays est frappé par une crise sans précédent, MoneyGram  a décidé d’assister les populations déplacées du nord du pays. La nouvelle opération s’intitule « Solidarité envers des déplacés du nord ». Elle consiste à offrir des lots de vivres et autres produits de première nécessité à nos frères et sœurs qui ont tout abandonné chez pour se réfugier dans d’autres parties du pays.

Ce sont les villes de Niono (dans la Région de Ségou) et Sévaré (Région de Mopti) qui ont été à l’honneur pour abriter les cérémonies de remise des dons. Celles-ci se sont déroulées mercredi et vendredi respectivement à Niono et à Sévaré en présence des autorités administratives et locales.

A Niono, l’on notait la présence du préfet, Seydou Traoré,  du premier adjoint au maire de la ville, Abdrahamane Touré, du directeur régional du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées, Almahadi Touré. A Sévaré, la cérémonie de remise a enregistré la présence de Moumini Damango, conseiller aux Affaires économiques et financières du gouvernorat, Barké Bâ, troisième adjoint au maire de Mopti, Abba Ibrahim Sangaré, directeur régional du développement social, de la solidarité et des personnes âgées à Mopti.

L’opération « Solidarité envers les déplacés du nord » constitue une manière pour MoneyGram, à travers un pool bancaire, d’exprimer sa compassion à nos compatriotes du Septentrion. La Banque malienne de solidarité (BMS), la Banque sahélo-saharienne pour les investissements et le commerce (BSIC), la Banque nationale de développement agricole (BNDA) et la Banque commerciale pour le Sahel (BCS) forment le consortium bancaire qui soutient cette opération spéciale de solidarité. Dix tonnes de riz et autant de farine de maïs et de sucre, 200 bidons de 20 litres d’huile, 70 sacs de 25 kg de lait ont été offerts au cours de cette  première opération.

Le choix de Niono et de Sévaré pour cette initiative ne doit, évidemment, rien au hasard. En effet, les deux villes totalisent à elles seules plus de 40.000 réfugiés venus de différentes localités des zones du nord occupé.

Le geste de MoneyGram a été salué par l’ensemble des autorités administratives et locales, ainsi que des personnes bénéficiaires sur les différents sites. Le porte-parole du Collectif des ressortissants du nord (COREN) à Niono, Alfousseini Touré, a rendu hommage à MoneyGram pour un geste qui, de son point de vue, constitue un acte de solidarité très significatif en ce mois béni de Ramadan. Au nom de l’ensemble des bénéficiaires, il a formulé des vœux de prospérité aux responsables du pool bancaire et de MoneyGram.

UNE ENTREPRISE CITOYENNE. Pour le préfet de Niono, Seydou Traoré, l’initiative de MoneyGram constitue une première dans notre pays. « Nous savons que les banques sont portées sur la réalisation de profits. Au  point que l’on se demande souvent si elles ont le temps de se soucier des conditions de vie de la population. Ce geste de MoneyGram prouve à suffisance l’esprit de partage et de solidarité qui caractérisent les responsables de MoneyGram », a-t-il ajouté, tout en souhaitant d’autres gestes du genre en faveur de des déplacés du Nord.

Le sentiment de joie et de satisfaction était également partagé à Mopti par l’ensemble des autorités administratives et locales. Le conseiller aux affaires économiques et financières au gouvernorat de la Région de Mopti, Moumini Damango, a relevé que l’opération vient consolider la chaîne de solidarité enclenchée et maintenue depuis des mois à l’égard de nos compatriotes déplacés du nord. Il a assuré que bon usage sera fait des dons et que la priorité sera donnée aux nouveaux arrivants qui grossissent  chaque jour le rang des de nos compatriotes ayant été contraints d’abandonner leur terroir désormais sous la coupe des groupes armés.

Pour les responsables de MoneyGram, la présente opération constitue un devoir civique et patriotique. « Notre pays traverse une période particulièrement difficile. Les crises sécuritaire au nord et institutionnelle au sud ont eu des conséquences humanitaires très graves sur nos concitoyens à qui nous devons solidarité et assistance. En tant qu’entreprise citoyenne, MoneyGram ne pouvait rester en marge de l’élan de solidarité en cours en faveur de nos compatriotes du nord », a expliqué Ousmane Coulibaly, le responsable du service MoneyGram à la BMS.

Sory Ibrahim Koïta, son homologue à la BNDA, a remercié les autorités pour leur soutien. Un accompagnement  qui, à son avis, incite Moneygram à envisager d’autres actions du genre dans un futur proche. Abba Traoré de la BCS et Abdoul Salam Barry (BSIC) ont vivement plaidé pour une sortie rapide de la crise qui n’a que trop duré dans un pays considéré il y a encore quelques mois comme un havre de paix et cohésion sociale.

Par l’ESSOR

 

 

Opération spéciale Ramadan: Assistance continue aux victimes de la crise du Nord

Le Gouvernement, à travers les Ministres de l’Action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées, Dr Mamadou Sidibé, et des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine, Madame TRAORE Rokiatou GUIKINE, a procédé au lancement de l’opération spéciale Ramadan, le lundi 30 juillet 2012 à la Maison des aînés.


C’était en présence des membres des cabinets ministériels, du chef de cabinet représentant le Ministre de l’administration territoriale, de représentants du Haut Conseil Islamique et du Haut Conseil des maliens de l’extérieur, de maires et représentants de maires du district de Bamako, et de nombreux invités et personnalités.

L’opération spéciale Ramadan concerne 400 tonnes de vivres, 125 tonnes de sucre et 2.000 moustiquaires, d’une valeur de 273 millions de francs CFA ; au profit des populations déplacées et sédentaires des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal et le district de Bamako.

En effet, la migration massive de près de 70.000 déplacées internes vers les régions du Sud et de plus de 200.000 réfugiées vers les pays voisins, nécessite une assistance et une aide régulières et consistantes en vivres et non vivres, pour répondre aux besoins urgents des différentes populations.

« La présente opération humanitaire que le Gouvernement lance aujourd’hui, à travers mon département, s’inscrit dans le cadre de l’assistance aux personnes déplacées internes pour faire face aux besoins pressants spécifiques de ce mois béni de Ramadan ; un mois de prière, de partage, de solidarité et d’amour », a dit Dr Mamadou Sidibé.

Les six communes du district de Bamako, avec ses 20.175 personnes déplacées dont 4.677 hommes et 8.773 femmes, ont bénéficié de 90 tonnes de riz, de 20 tonnes de sucre et de 300 moustiquaires imprégnées d’insecticide.

Il convient de rappeler que des lancements simultanés ont eu lieu au même moment dans les chefs-lieux des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti par les différents Gouverneurs de région. Les caravanes humanitaires, quant à elles, ont été acheminées vers Tombouctou, Gao et Kidal.

L’objectif pour le Gouvernement est d’assister les personnes déplacées internes et les populations des zones occupées, pour qu’ils puissent faire face aux besoins alimentaires pressants durant ce mois béni du Ramadan, et renforcer l’élan de solidarité nationale à leur endroit.

Ibrahima Sangho, Chargé de communication

Ministère de l'Action Humanitaire, de la Solidarité et des Personnes Agées

 

Elan de solidarité : Manifestation des maliens et des togolais

Le Ministre des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine, Madame TRAORE Rokiatou GUIKINE a remis le mercredi 18 juillet 2012 à la maison des aînés un lot important de dons au Ministre de l’Action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées, Dr Mamadou Sidibé.

Lire la suite...
 

Don aux déplacés du Nord: Les maliens de l’extérieur se mobilisent

La cour de la Direction nationale du développement social a abrité, le vendredi 6 juillet 2012, la cérémonie de remise d’un important don collecté par le Haut conseil des maliens de l’extérieur. La remise a été faite au Ministre de l’Action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées Dr Mamadou Sidibé, par le Ministre des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine Madame TRAORE Rokia GUIKINE.

Lire la suite...
 

Lumière pour Tombouctou : Un chèque de 20 millions de francs CFA

Au nom du Ministre de l’Action Humanitaire, de la Solidarité et des Personnes Agées, le Secrétaire Général du département, Amadou Rouamba a remis au nom de la société EDM. SA, un chèque de 20 millions de francs CFA à la Croix Rouge. C’était le lundi 2 juillet 2012, dans l’enceinte du département. L’argent est destiné à l’achat de carburant pour l’alimentation de la centrale thermique de la ville de Tombouctou.

Lire la suite...
 

Don aux déplacés de Mopti: La compassion du Gouvernement

Le vendredi 29 juin 2012, le site des déplacés appelé « Hôtel des chauffeurs » de Sévaré à Mopti a abrité une cérémonie de distribution gratuite de 50 tonnes de riz, de moustiquaires imprégnées d’insecticides, d’ustensiles de lavage des mains au savon entre autres, et de lancements du troisième passage des Journées nationales de vaccination contre la poliomyélite et de la campagne d’intensification des activités de nutrition.

Lire la suite...
 

Communiqué de presse

Mopti, le 28 juin 2012. Le Ministre de l’Action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées, Dr Mamadou Sidibé, et son homologue de la santé, Soumana Makadji, vont co-présider le vendredi 29 juin 2012 les cérémonies de distribution gratuite de vivres et de lancement du troisième passage des Journées nationales de vaccination contre la poliomyélite et de la campagne d’intensification des activités de nutrition sur le site des déplacés de la crise du Nord à Sévaré (Mopti).

En effet, suite aux événements du Nord du Mali et avec l’occupation des  régions de Tombouctou, Gao,  Kidal  et de Douentza par des groupes rebelles armés, la région de Mopti est confrontée à une arrivée de plus en plus massive des populations en provenance de ces zones, créant ainsi une situation de crise humanitaire. Un Comité régional de crise a été mis en place suivant la Décision N° 0238/GRM-CAB-2 du 7 avril 2012.

A la date du  25 Juin 2012, il a été recensé 27.315 personnes entre 3.730 ménages dans la région de Mopti. Parmi ces personnes recensées, il faut retenir à :
• Mopti : 3.135 ménages pour 22.987  personnes,
• Bankass: 120 ménages pour 693 personnes,
• Bandiagara: 114 ménages pour  582 personnes,
• Djenné: 189 ménages pour 2.110 personnes,
• Koro: 120 ménages pour 500 personnes.

Le Site (Hôtel des Chauffeurs) de Sévaré qui accueille les déplacés à Mopti, compte 52 ménages pour 449 personnes.

Les 27.315 personnes enregistrées se répartissent comme suit : 11.042 hommes, 16.273 femmes, 4.620 enfants de 0-5 ans, 2.993 enfants scolarisées. Les personnes agées représentent 229 personnes. Sur ces 27.315 personnes recensées par la Commission, 23.234 personnes (dans 2.830 ménages) ont bénéficié d’un appui de la commission. Malgré les efforts fournis, 1.055 ménages (avec 4.081 personnes) restent encore dans l’attente.

La Coordination de l’ensemble des enregistrements et le secrétariat sont  assurés par la Direction Régionale du Développement Social et de l’Economie Solidaire. Des supports de collecte (fiche d’enregistrement, Fiche de personnes à charge, Fiche de distribution et de suivi des stocks. Tous les lundis, les 4 sous commissions se réunissent pour préparer la réunion du Comité Régional de Crise  qui se tient également tous les mardis sous la présidence du Gouverneur de Région.

A travers ce geste humanitaire, de santé et de solidarité agissante du vendredi 29 juin 2012, le Gouvernement de la République du Mali et ses Partenaires techniques et financiers (Caritas, Catholic Relief Service, Care International, Croix Rouge malienne, UNFPA, Médecins du Monde France et Belgique, PAM, OMS, UNICEF, Rotary Club, etc.), veulent démontrer à travers des actes concrets ce que dit toujours très haut le Premier ministre de transition,  Cheick Mohamed Abdoulaye Souad dit Modibo DIARRA, à l’endroit des populations du nord déplacées ou non: « Nous ne vous oublierons jamais ».

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
• Ibrahima Abba Sangaré, Directeur régional du Développement social et de l’économie solidaire de Mopti, tél : +223 66 72 69 21,
• Dr Mama Coumaré, Directeur régional de la santé de Mopti, tél : +223 75 40 13 15,
• Moumouni Damango, Conseiller aux affaires économiques et financières du Gouverneur de la région de Mopti, tél : +223 76 05 19 24
•    Ibrahima Sangho, Chargé de communication, Ministère de l’action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées, tél : +223 65 69 81 14/76 23 36 00.

 

Camps de réfugiés maliens au Burkina Faso: DES INQUIÉTUDES, DES SOUFFRANCES ET L’ESPOIR DE RENTRER UN JOUR

La visite de trois ministres a mis du baume au cœur de nos compatriotes qui ont dû fuir la guerre pour se réfugier au Pays des hommes intègres.

Lire la suite...
 


Page 3 sur 26
 

 

Le Premier Ministre
Biographie
Discours
Agenda
Ecrire au Premier Ministre
Le Cabinet

 

Services
SGG
Cabinet Défense
Contrôl Général des Services Publics
Direction Nationale des Archives du Mali
Direction Administrative et Financière
Mission de Restructuration du Secteur Coton
Comité de Régulation de l'Energie et de l'Eau
Agence de Développement du Nord Mali
ENA
Le Gouvernement
Compostion du Gouvernement
Les Grands Dossiers
Agenda du Gouvernement
Annonces