Primature : Portail Officiel du Gouvernement

TOMBOUCTOU : LE FESTIVAL DU DESERT AURA BIEN LIEU

Depuis sa première édition il y a une dizaine d’années, le Festival d’Essakane appelé aussi Festival du désert s’est présenté comme un espace d’échanges culturels et de distraction. La manifestation a vite pris une dimension internationale grâce aux médias nationaux et internationaux. D’année en année, le festival s’imposé en drainant des milliers de touristes. Compagnies de transports, hôtels, restaurateurs,  artistes, guides touristiques, tous y trouvent leur compte.

Mais l’insécurité dans la bande sahélo-saharienne menace le festival. En effet, des pays occidentaux ont déconseillé à leurs ressortissants de ne plus se rendre dans le nord de notre pays. Mais l’initiateur du festival Manny El Ansary assure que malgré tout, le Festival du désert se tiendra cette année.

Il considère d’ailleurs qu’il s’agit là d’un nouveau défi à relever. « Cette situation a commencé il y a déjà 3 ans quand des pays amis, à travers certains médias, ont engagé des campagnes de désinformation contre Tombouctou voire contre le Mali, un pays qui s’est beaucoup sacrifié pour la paix et la sécurité dans la sous-région. Je suis vraiment surpris par tant d’acharnement de la part de certains contre Tombouctou. Il peut y avoir des rapts, des vols, des attentats n’importe où dans le monde. Dieu merci chez nous à Tombouctou, il n’y a jamais eu d’enlèvement d’étranger. Aucun visiteur n’a été inquiété » souligne Manny El Ansary.

L’année prochaine comme lors de la dernière édition, le festival se déroulera dans les environs immédiats de Tombouctou. Cette année, la manifestation avait été délocalisée à Tombouctou parce qu’elle était jumelée à la Rentrée culturelle et à la quinzaine touristique et culturelle de la Région de Tombouctou.

Manny El Ansary explique que certains festivaliers préfèrent être dans les environs de la ville de Tombouctou pour pouvoir profiter des commodités offertes par les hôtels. L’édition 2011 aura donc également lieu dans les parages de la Cité mystérieuse. « Le festival est ouvert à tous ceux qui croient au Mali et à ses autorités », poursuit l’initiateur de la manifestation.

Les populations (les artisans, les hôteliers, les guides, les chameliers), tous attendent avec impatience que les pays occidentaux qui ont déconseillé à leurs ressortissants de se rendre à Tombouctou, de lever de cette mesure qui affecte le développement local et la croissance dans une région naturellement défavorisée par la nature.

M. SAYAH
AMAP-Tombouctou
Journal l’Essor du jeudi 28 octobre 2010

 
 

 

Le Premier Ministre
Biographie
Discours
Agenda
Ecrire au Premier Ministre
Le Cabinet

 

Services
SGG
Cabinet Défense
Contrôl Général des Services Publics
Direction Nationale des Archives du Mali
Direction Administrative et Financière
Mission de Restructuration du Secteur Coton
Comité de Régulation de l'Energie et de l'Eau
Agence de Développement du Nord Mali
ENA
Le Gouvernement
Compostion du Gouvernement
Les Grands Dossiers
Agenda du Gouvernement
Annonces