Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Warning: Declaration of JParameter::loadSetupFile($path) should be compatible with JRegistry::loadSetupFile() in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\html\parameter.php on line 512

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\application.php on line 481
Primature

Primature

Switch to desktop Register Login


Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

class="gkFeaturedItemTitle" Assemblée nationale : UNE SÉANCE PLÉNIÈRE TRÈS PARTICULIÈRE


  • Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260

    Notice: Undefined property: stdClass::$Array in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\application\menu.php on line 260
    Category: Actualités
  • Published on Friday, 28 November 2014 12:21

Les députés étaient hier essentiellement préoccupés par l’interpellation de leur collègue  de Kati dont ils ont demandé la libération immédiate
Il y avait de l’électricité hier dans la salle des plénières de l’Assemblée nationale. L’arrestation à Ouéléssébougou et la détention au Camp I de la gendarmerie ici à Bamako du député élu à Kati, Bourama Tidiani Traoré, ont suscité une émotion compréhensible chez les élus de la nation. En lieu et place de la séance plénière consacrée aux questions orales, aux questions d’actualité et à l’examen des projets de lois, les députés ont tenu une séance écourtée, consacrée uniquement au cas de leur collègue détenu et à propos duquel les informations disponibles indiquaient qu’il était conduit au même moment devant le juge du tribunal de première instance de la Commune VI pour une comparution immédiate.
Le déroulement précis des événements qui ont amené cette situation peu banale n’a pas encore établi. Ce que l’on sait de sûr, c’est que mardi dernier, l’Honorable Bourama Tidiane Traoré s’était rendu au bureau du juge du tribunal de Ouéléssébougou. Que s’est-il effectivement passé dans ce bureau et entre les deux hommes ? Les informations sur ce point divergent. Des coups ont-ils été portés ? C’est ce qu’assure une des parties. Toujours est-il que le juge Amadou B. Touré a fait procéder ensuite à l’arrestation « pour flagrant délit » du député. Lequel a été conduit au camp de la gendarmerie. On peut facilement imaginer la colère des représentants de la nation en apprenant cette nouvelle. Les députés ont décidé aussitôt de se mobiliser en faveur de leur collègue. Hier, la plénière s’est ouverte avec deux heures de retard. Le temps, nous dira-t-on plus tard, de se mettre d’accord sur la meilleure conduite à tenir. Le fait que le banc du gouvernement ait été inoccupé indiquait que l’ordre du jour planifié serait entièrement perturbé.
ADOPTÉE À L’UNANIMITÉ. Autre signe du malaise ambiant, à l’ouverture de la séance, les élus refusèrent de se soumettre à l’appel destiné à vérifier les présences. Cette réaction fut accueillie avec un certain embarras par le président Issiaka Sidibé qui finira par se résoudre à l’enregistrer. Mais cela ne fit pas pour autant retomber la tension. Celle-ci montera au contraire d’un cran lorsque le président de la Haute cour de justice, le député élu à Tenenkou, Abdramane Niang, exprima son incompréhension pour le fait que les évènements se soient déroulés mardi et que ce n’est seulement que jeudi que la plénière en a été saisie. A son avis, il aurait fallu convoquer au plus tôt une séance plénière et organiser la réaction du Parlement. Le président Issiaka Sidibé s’elévera contre cette remarque en indiquant que le bureau de l’institution, loin de s’être montré inactif, était resté tout le temps mobilisé depuis mardi. En relevant les mouvements divers qui accueillirent cette information, on peut penser que la précision présidentielle n’avait convaincu ni l’interpellateur, ni de nombreux députés.
Le député élu à Kolondiéba, Oumar Mariko, insistera pour que les élus s’assurent de la justesse des actions qu’ils vont poser et qu’ils évitent de se ridiculiser auprès des magistrats. L’Honorable Mamadou Hawa Gassama préfèrera, pour sa part, rappeler que ce qui se passe n’est pas nouveau. Par le passé, la représentation nationale avait eu à faire face à une arrestation d’élus. Il rappellera ensuite ce cas où le président de l’Assemblée de l’époque avait été très ferme et où l’attitude déterminée du chef de l’institution avait permis d’écourter la détention des parlementaires.
Issiaka Sidibé interviendra pour expliquer que toutes ces discussions constituaient une perte de temps et que celui-ci ne joue pas en faveur des députés. Ce rappel incitera les parlementaires à passer aux voix une résolution qui fut adoptée à l’unanimité des 129 députés présents. Le texte fait d’abord référence à l’article 62 de la Constitution qui stipule « la détention ou la poursuite d’un membre de l’Assemblée nationale est suspendue si l’Assemblée nationale le requiert ». Après avoir rappelé que Bourama Tidiate Traoré est élu à l’Assemblée nationale suivant arrêt N°2013-12/CC-EL du 15 décembre 2013, les élus ont déploré la détention de leur collègue au Camp I de la gendarmerie. La résolution requiert donc « la libération immédiate du député Bourama T. Traoré et la suspension de la poursuite contre l’intéressé ».
Aussitôt la lecture de la résolution terminée, le président a à peine eu le temps de suspendre la séance que les élus ont commencé à vider la salle.
Voilà donc une affaire peu commune qui a depuis hier pris une autre dimension et pour laquelle la mention « à suivre » se justifie largement.
A. LAM
strator/

class="gkFeaturedItemTitle" SITUATION DE LA LUTTE CONTRE LA MALADIE A VIRUS EBOLA AU MALI A LA DATE DU JEUDI 27 NOVEMBRE 2014

  • Category: Actualités
  • Published on Thursday, 27 November 2014 19:25

Ce jour jeudi 27 novembre 2014, la situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola se présente comme suit :
- sept (7) cas positifs : six (6) liés au patient guinéen et la fillette de Kayes ;
- cinq (5) décès dont quatre (4) liés au patient guinéen ;
- deux (2) cas confirmés sont en traitement dans un centre spécialisé ;
- zéro (0) nouveau cas confirmé ce jour.
- un (1) prélèvement sur une dépouille mortelle s’est avéré négatif ce jour.
Le nombre de personnes-contacts comptabilisé par les services de santé, et mis sous surveillance, est de 288.
Le Gouvernement appelle les populations à la vigilance, et à ne surtout pas relâcher les efforts en matière de précautions et d’hygiène.
Il rappelle la nécessité d’une très forte mobilisation générale de l’ensemble des populations, dans toutes les régions, pour prévenir la maladie, en véhiculant les messages de sensibilisation.
Le Gouvernement renouvelle son soutien aux agents de la santé et aux services de sécurité pour faire respecter avec rigueur les consignes de contrôle sanitaire.
Le Gouvernement remercie l’ensemble de la communauté internationale pour son appui conséquent dans la lutte contre la maladie, et ses témoignages de solidarité à l’endroit du Mali.
Le Gouvernement invite toutes les personnes ayant eu des contacts directs ou indirects avec les personnes déclarées positives à se faire identifier, pour un contrôle sanitaire, en appelant les numéros verts : 80 00 89 89 / 80 00 88 88 / 80 00 77 77.

Bamako, le 27 novembre 2014

class="gkFeaturedItemTitle" Stratégie nationale de développement de l’économie numérique Le Premier ministre attend du concret

  • Category: Actualités
  • Published on Thursday, 27 November 2014 14:00

Le Premier ministre a inauguré ce jeudi matin au CICB  l’atelier national de validation du projet de document de stratégie nationale de développement de l’économie numérique.
L’atelier organisé par le Ministère de l’économie numérique, de l’information et de la communication regroupe représentants d’Institutions, de départements ministériels, des services techniques, d’organisations de la société civile, des personnes ressources ainsi que les experts des partenaires techniques et financiers.  Trois sous-commissions travailleront durant les deux jours  sur les thèmes suivants : infrastructures et contenus numérique ; usages, services et capital humain puis industrie locale du numérique et confiance numérique.
Pour le Chef du Gouvernement, cet atelier sur le Mali Numérique 2020 permettra dans sa finalité de doter notre pays d’outils pratiques, de stratégies efficaces et de moyens de financement appropriés pour  dynamiser les investissements à travers le gain de temps et de distance.  Il a félicité le Ministère de l’économie numérique, de l’information et de la communication pour avoir élaboré le document et a exhorté les participants à le finaliser sous le prisme du réalisme et du concret pour le Mali. Il a enfin insisté sur la rigueur dans l’examen du document, la mise en œuvre et le suivi des actions recommandées dans ladite politique.
S’adressant à la jeunesse, le Premier ministre a appelé à plus d’initiatives et de production que de consommation afin de favoriser la rentabilité, l’émergence économique et industrielle. 
Selon le quotidien l’Essor dans ce contexte de sortie de crise sécuritaire nécessitant une transformation sociale et économique profonde, les priorités sont d’instaurer et maintenir la sécurité nationale, créer des emplois et réduire le taux de chômage, assurer l’équité sociale, créer de la richesse et développer une croissance économique durable par l’amélioration de la productivité. Dans ce cadre, le numérique apparaît comme un important levier d’inclusion sociale et de bien-être humain via un meilleur accès à l’information, à la connaissance et au savoir et de création d’emplois et de réduction du chômage. Il permet aussi le développement économique de tous les secteurs d’activités y compris le secteur de l’industrie locale du numérique, et une gouvernance transparente. L’économie numérique contribue, en effet, au développement d’une administration plus efficace qui oriente les usagers, et au positionnement technologique de notre pays dans la sous-région.
Source :               Ccint Primature
primature.gouv.ml

class="gkFeaturedItemTitle" Violences faites aux femmes : ONU-FEMME LANCE SA CAMPAGNE « 16 JOURS D’ACTIVISME »

  • Category: Actualités
  • Published on Thursday, 27 November 2014 12:00

Elle vise à sensibiliser l’opinion mondiale sur les droits humains et particulièrement les actes de violence basés sur le genre
Notre pays, à l’instar de la communauté internationale, a célébré mardi la journée dédiée à l’élimination de la violence à l’égard de la femme. Cette journée du 25 novembre est couplée avec la campagne « 16 jours d’activisme » de Onu-femme, allant du 25 novembre au 10 décembre. Le thème international est : « De la paix chez soi à la paix du monde : Défions le militarisme et mettons fin à la violence contre les femmes ». Chez nous, la journée a été célébrée sous le thème : « De la paix dans les ménages à la paix dans la communauté : travaillons pour la réduction des violences domestiques ».
Dans le cadre des 16 jours d’activisme, Onu femme prévoit plusieurs activités annoncées lors d’un point de presse animé par Maxime Houinato, le représentant résident de l’organisation dans notre pays.
« 16 jours d’activisme » est une campagne internationale visant à sensibiliser l’opinion mondiale sur les droits humains, particulièrement les actes de violence basés sur le genre. La campagne a été initiée en 1991 lors du 1er Institut international pour le leadership des femmes. La campagne 2014 de l’Onu-femme sera l’occasion de galvaniser les actions visant à mettre fin à la violence qui touche les femmes et les filles à travers le monde.
Onu femme célébrera les « 16 jours d’activisme » autour de trois événements : une cérémonie officielle de lancement placée sous le parrainage du ministère de la Femme, de l’Enfant et de la Famille et deux activités phares : le lancement de la campagne Beijing plus 20 « Parole aux filles » et la campagne « HEforSHE ».
La première campagne, explique Maxime Houinato, va honorer les 20 ans de la plateforme d’actions de Beijing, évaluer les avancées dans les 12 domaines prioritaires dégagées pour l’atteinte de l’égalité des sexes et le respect des droits des femmes à travers le monde. La parole sera donnée lors d’une rencontre, à plusieurs jeunes filles maliennes afin qu’elles se prononcent sur les perspectives des femmes dans notre pays. La reconnaissance de l’excellence et du leadership sera au cœur de la cérémonie avec une remise de prix aux jeunes filles les plus performantes au niveau scolaire, explique le conférencier.
La seconde campagne « HeForShe » (Lui pour Elle) est destinée à encourager les hommes à prendre publiquement la parole en faveur des femmes.
En plus des trois évènements majeurs planifiés par ONU femmes, des actions annexes seront également menées sur le terrain durant les 16 jours pour assurer une vulgarisation étendue de la campagne. Il s’agit principalement d’actions de sensibilisation et de plaidoyer menées par des associations et ONG locales à travers le pays, en collaboration avec le ministère de la Femme, de l’Enfant et de la Famille.
Maxime Houinato a saisi l’opportunité pour diffuser le message de la directrice exécutive d’Onu femmes à l’intention des médias. Dans une lettre, Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka invite les journalistes à être mobilisés pour accompagner la campagne dont le but sera de mettre fin à cette violation flagrante des droits humains des femmes qui touche une femme au moins ou une fille sur trois à travers le monde. Une épidémie que les hommes de média devront aider à stopper.
Pour la circonstance, la couleur orange a été choisie pour symboliser un avenir meilleur sans violence à l’encontre des femmes. Onu femme et ses partenaires, explique le premier responsable de la structure, vont lancer des actions de par le monde, dont le thème sera la couleur orange en vue de sensibiliser à la violence et de témoigner de la solidarité envers celles qui en sont les victimes.
M. A. TRAORE

class="gkFeaturedItemTitle" Pourparlers d’Alger gouvernement/groupes armés : LA DISCUSSION CALE Malgré les positions jusque là inconciliables, les deux parties ne parlent pas de rupture des négociations

  • Category: Actualités
  • Published on Thursday, 27 November 2014 11:10

Aujourd’hui à Alger, tous les regards sont tournés vers l’équipe de la médiation qui multiplie les réunions de haut niveau pour essayer de rapprocher les positions des protagonistes. A ce rythme, il sera difficile pour la délégation gouvernementale de rentrer ce jeudi à Bamako avec un projet de préaccord dans la valise, comme prévu. Un préaccord qui devrait être soumis à l’appréciation des hautes autorités et aux forces vives de la nation avant sa signature définitive.
Les divergences persistent encore autour des questions politiques et institutionnelles. Lors de la réunion tripartite de lundi, au lieu de présenter à l’équipe de la médiation leurs observations et amendements sur le document de synthèse pour la paix et la réconciliation au Mali, le MNLA et ses alliés de la coordination des mouvements de l’Azawad ont remis sur la table un nouveau document portant sur le fédéralisme.
Selon nos informations, cette nouvelle proposition des groupes séparatistes n’a pas été appréciée par l’équipe de la médiation car nulle part dans le document de synthèse, il n’est fait mention du fédéralisme. Voyant leur document rejeté par la médiation et la partie gouvernementale, les dirigeants de la coordination ont durci le ton. Ce qui n’a pas empêché le chef de la délégation gouvernementale de maintenir sa position. Abdoulaye Diop a pris la parole pour souligner : « nous n’avons pas mandat à discuter de fédéralisme ici ». Les responsables du MNLA et leurs alliés ont réagi en critiquant violemment la gestion actuelle de l’Etat par les pouvoirs publics, évoquant notamment l’affaire de l’avion présidentiel. Une manière de noyer le poisson et de détourner l’attention de leurs responsabilités dans le blocage.
C’est dans une ambiance surchauffée et délétère que la réunion tripartite de lundi a été levée par l’équipe de la médiation. Certains membres de la coordination ont emporté leur colère jusque dans les couloirs de la Résidence El Mithak. On pouvait les entendre dire : « l’Etat malien est incapable de faire une vraie proposition contrairement à nous. La décentralisation existe depuis 20 ans au Mali mais on n’a pas vu de résultats. On ne veut pas de cette décentralisation à la malienne ». D’après eux, la solution efficace est le fédéralisme avec la fusion de deux Etats : le Mali et l’Azawad.
Malgré ces positions plus que divergentes, les protagonistes ne parlent pas de rupture. « Il y a des positions ouvertement opposées. Il y a des blocages mais pas de rupture », a ainsi lâché Mossa Ag Assarid du MNLA à l’issue de la réunion de lundi.
Pour sa part, le chef de la délégation gouvernementale préfère parler de divergences. « Avec les compatriotes de la Coordination des mouvements, il apparait qu’il y a un certain nombre de questions sur lesquelles on n’est pas encore d’accord. Il y a une proposition remise sur la table relative à une demande de fédération. Là, nous avons été très clairs. Et aussi les directives du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, ont été très claires dès l’entame de ce processus en expliquant que le Mali est un Etat unitaire et qu’en tout état de cause, il est important que la Constitution du Mali soit respectée et observée. En nous envoyant ici, notre mandat a été circonscrit dans ce cadre », a-t-il indiqué. Il a rappelé que le gouvernement a proposé la mise en place d’une libre administration qui permet de promouvoir une auto gestion par les collectivités territoriales. Celles-ci peuvent prendre en charge leurs affaires tout en laissant certaines fonctions régaliennes à l’Etat.
Pour Abdoulaye Diop, les préoccupations exprimées peuvent largement trouver leur place dans le cadre de la proposition du gouvernement. « Nous sommes disposés à regarder les ajustements qui peuvent être nécessaires pour donner encore un maximum de confort à toutes les populations maliennes », a-t-il poursuivi.
Le ministre Diop a insisté aussi sur le fait que les engagements pris par les parties doivent être respectés pour que le processus aille à son terme. « Il y a des acquis dans le cadre de ce processus. Il y a eu une feuille de route qui a été signée. Des engagements ont été pris dans le cadre de cette feuille de route. Ces engagements ne comportent en aucune manière des dispositions à aller vers la création d’un nouvel Etat parce que c’est de cela qu’il s’agit. Le Mali est un Etat unitaire. Pour créer une fédération, il faut créer un nouvel Etat. Par rapport à cela, les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies sont très claires. Les décisions de l’Union africaine, de la CEDEAO sont très claires à cet égard. Par dessus tout, la Constitution du Mali est très claire à cet égard », a-t-il argumenté.
Comme le fédéralisme, le chef de la délégation gouvernementale pense que la notion de l’Azawad n’a pas sa place dans les négociations actuelles. « Pour nous, cette question de l’Azawad a été réglée depuis longtemps. Le Pacte national avait déjà consacré une terminologie sur les régions du nord. Je crois que c’est une question qui ne mérite pas d’être ouverte encore. Là où le gouvernement a exprimé une position, c’est de dire que l’Azawad ne saura en aucune manière être considéré comme une entité politique ou géographique. Et qu’il appartiendra aux populations un jour de déterminer comment elles souhaitent appeler les organes ou les structures dans lesquelles elles vivent », a-t-il souligné.
Malgré les difficultés, le ministre Diop demeure confiant : « Nous pensons qu’avec les efforts des uns et des autres, nous allons arriver à un accord ».
Certains membres de la délégation gouvernementale se montrent plus pessimistes et estiment que le MNLA et ses alliés sont revenus à Alger avec l’intention de bloquer le processus. Ce qui n’arrange en fait aucune des parties car la situation sur le terrain échappe aux uns et aux autres au profit des terroristes.
Aujourd’hui à Alger, le sort de la négociation repose sur l’habileté de l’équipe de la médiation à rapprocher des positions très éloignées. Ce qui n’est pas impossible si la bonne foi revient à la table.
Envoyé spécial
M. KEITA

class="gkFeaturedItemTitle" Le Premier ministre Moussa Mara à Dakar : LA CONFIRMATION D’UNE RELATION DE GRANDE QUALITE

  • Category: Actualités
  • Published on Thursday, 27 November 2014 11:05

« J’étais venu faire le point de notre séjour au Sénégal au président de la République, Macky Sall, en même temps lui apporter le salut fraternel de son frère et homologue du Mali, Ibrahim Boubacar Kéïta, et lui témoigner la reconnaissance du Mali au peuple sénégalais et à son gouvernement pour l’implication personnelle du président Sall et son soutien inestimable au Mali », a expliqué le Premier ministre, Moussa Mara, au micro de nos confrères de la télévision sénégalaise, à la sortie de l’audience que lui avait accordée le président Macky Sall.
Moussa Mara a jugé que la présence d’un contingent important de l’armée sénégalaise sur le sol malien, témoignait de la qualité des relations fraternelles et historiques qui lient nos deux pays. Le chef du gouvernement a loué le courage et la bravoure des militaires sénégalais présents au cœur du théâtre des opérations à Kidal. Ce geste de solidarité restera longtemps gravé dans la mémoire collective des Maliens, a-t-il assuré.
Moussa Mara s’exprimait au terme d’une mission de trois jours à Dakar, à l’invitation du chef du gouvernement sénégalais Mahammedou Abdallah Dionne, pour coprésider la cérémonie d’ouverture des 15è assises de la Fédération internationale des experts comptables et commissaires aux comptes francophones (FIDEF).
Au cours du dîner qui a réuni autour des deux chefs de gouvernement, leurs collaborateurs, l’ambassadeur Mahamane Kalil Ascofaré et le directeur des Entrepôts du Mali à Dakar, des questions d’intérêt commun ont été abordées en vue d’aplanir certains malentendus entre les deux pays.
Les deux personnalités ont aussi parlé de la rencontre des experts comptables et commissaires aux comptes francophones, de la fièvre à virus Ebola et du processus de dialogue intermaliens pour une sortie de crise.
Evoquant la lutte contre la fièvre Ebola, Moussa Mara a assuré que son gouvernement avait installé un dispositif de prévention efficace, même si des insuffisances ont entrainé des infiltrations de malades sur notre territoire en provenance de la Guinée. La situation est sous contrôle, a assuré le chef du gouvernement en soulignant la nécessité d’échanges avec les autorités sénégalaises pour s’inspirer de l’efficacité de la stratégie mises en place ici pour minimiser le risque d’infiltration. Le Sénégal, faut-il le rappeler, n’a enregistré jusqu’ici qu’un seul cas importé, un étudiant guinéen qui avait réussi à passer entre les mailles du filet. Mais, aussitôt alertées, les autorités sanitaires l’ont retrouvé et l’ont placé sous traitement. Le patient a guéri et tous ses contacts ont été testés négatifs après la période d’observation.
La performance du système sanitaire sénégalais est de bon augure pour la tenue du sommet de la Francophonie prévu à Dakar ce week-end. C’est en prélude à ce grand événement que se tenaient les 15è assises de la Fédération internationale des experts comptables et commissaires aux comptes francophones dont la cérémonie d’ouverture était coprésidée par Moussa Mara et Mahammedou Abdallah Dionne.
Cette rencontre qui s’est tenue à Saly, une station balnéaire, située à environ 80 km de Dakar, avait pour thème « Economie informelle, économie émergente, la profession comptable francophone s’engage ». Ce sujet est non seulement d’actualité, mais la plupart des pays africains l’ont aussi en partage, ont souligné les deux chefs de gouvernement.
Pour Mahammedou Abdallah Dionne, l’informel qui caractérisait déjà les économies africaines a été exacerbé par la dévaluation du franc CFA en 1994. Selon lui, l’informel représente 95% des emplois dans nos pays. Cependant, il urge de l’insérer dans le circuit formel, non pas par la coercition, mais par des approches pédagogiques assez souples. C’est pourquoi, l’accompagnement des experts comptables est non seulement nécessaire, mais vient à point nommé, relèvera-t-il.
Moussa Mara a lui aussi estimé nécessaire d’aider les acteurs de l’informel à mieux comprendre les enjeux et les avantages du formel. Le challenge vaut d’être tenté, a-t-il assuré car en accompagnant les entreprises informelles, il y a de fortes chances que certaines deviennent de grandes firmes dans l’avenir.
Après l’ouverture de la rencontre des experts comptables francophones, les deux chefs de gouvernement ont inauguré, dans l’après-midi, le Village de la francophonie installé sur l’esplanade et dans le hall du Théâtre national Daniel Sorano au quartier des affaires de la capitale sénégalaise.
Auparavant, le Premier ministre Moussa Mara avait rencontré la communauté malienne installée à Dakar, dans la salle de conférence de notre représentation diplomatique. Plusieurs sujets d’actualité, notamment la situation sécuritaire du pays et le dialogue intermaliens en cours à Alger, les dispositions prises pour empêcher l’extension de l’épidémie de fièvre Ebola dans notre pays et la gouvernance, ont été abordés au cours des échanges.
Envoyé spécial
A. O. DIALLO

class="gkFeaturedItemTitle" Economie numérique : UNE STRATEGIE NATIONALE POUR SE PROJETER EN AVANT

  • Category: Actualités
  • Published on Thursday, 27 November 2014 11:00

Le projet présenté permet de définir une approche commune du développement du secteur
C’est aujourd’hui que s’ouvre au Centre international de conférence de Bamako, l’atelier national de validation du projet de document de stratégie nationale de développement de l’économie numérique. La cérémonie d’ouverture sera présidée par le ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication, Mahamadou Camara.
La session va, globalement, examiner et valider le projet de document de stratégie nationale de développement de l’économie numérique. Les participants s’attacheront, entre autres, à recueillir les observations et amendements sur le projet de document, assurer la participation de toutes les composantes de la société malienne au processus d’élaboration de la stratégie nationale de développement de l’économie numérique et partager une approche commune du développement de l’économie numérique. Un rapport final contenant les recommandations améliorant le projet de stratégie nationale de l’économie numérique sanctionnera les travaux.
Les participants sont des représentants d’institutions, de départements ministériels, de services, d’organismes, de la société civile, des personnes ressources ainsi que les experts de la Banque mondiale.
Ils travailleront dans trois commissions, chacune dédiée à un thème spécifique : « infrastructures et contenus numériques », « usages, services et capital humain » et « industrie locale du numérique et confiance numérique ».
Dans un contexte de sortie de crise sécuritaire nécessitant une transformation sociale et économique profonde, les priorités sont d’instaurer et maintenir la sécurité nationale, créer des emplois et réduire le taux de chômage, assurer l’équité sociale, créer de la richesse et développer une croissance économique durable par l’amélioration de la productivité. Le gouvernement veille dans le même temps à maîtriser les dépenses et les équilibres macro économiques.
Dans ce cadre, le numérique apparaît comme un important levier d’inclusion sociale et de bien-être humain via un meilleur accès à l’information, à la connaissance et au savoir et de création d’emplois et de réduction du chômage. Il permet aussi le développement économique de tous les secteurs d’activités y compris le secteur de l’industrie locale du numérique, et une gouvernance transparente. L’économie numérique contribue, en effet, au développement d’une administration plus efficace qui oriente les usagers, et au positionnement technologique de notre pays dans la sous région.
Be. COULIBALY

class="gkFeaturedItemTitle" Réforme de l’Etat : DANS LA DYNAMIQUE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS

  • Category: Actualités
  • Published on Wednesday, 26 November 2014 17:16

La réorganisation de l’Etat dans laquelle le gouvernement est engagé par l’entremise du Programme de développement institutionnel adopté en 2003, ne peut réussir que si les administrations publiques ont la capacité d’assurer efficacement leur rôle, d’abord dans la réforme et ensuite dans l’exercice des missions qui leur sont dévolues. Or, d’une part, les cadres ne sont pas toujours bien informés sur ce rôle et d’autre part, il est établi que leurs compétences en matière de conception et de pilotage de la mise en oeuvre des politiques publiques sont globalement faibles. Ces compétences doivent par conséquent être valorisées par l’adoption de méthodes et procédures adéquates.
C’est ainsi qu’un cadre de dépenses à moyen terme, élaboré régulièrement depuis 2009, est disponible au niveau du ministère en charge de l’Intérieur et de la Sécurité en vue d’améliorer la gestion des dépenses publiques. Toutefois, l’amélioration des procédures administratives et opérationnelles ne saurait à elle seule garantir la réussite de la réforme de l’Etat et l’enracinement du changement prévu. Il y a lieu, parallèlement, d’instaurer une véritable culture de la performance à tous les niveaux.
Cette nécessité justifie que le plan de formation et de perfectionnement du personnel du secteur de l’administration générale et le programme annuel de formation et perfectionnement aient retenu la formation sur la gestion axée sur les résultats (GAR) à l’intention des cadres du secteur de l’administration générale. Une série de formations dans ce domaine a déjà été réalisée avec succès à l’intention de plus de 150 cadres des services centraux et rattachés du département de l’Intérieur en 2011 et 2012. Ces formations ayant atteint leurs objectifs, la direction des ressources humaines du département a jugé nécessaire de l’étendre aux cadres des services régionaux et subrégionaux et du District de Bamako.
C’est ainsi qu’un atelier de formation en gestion axée sur les résultats se tient depuis lundi à Sélingué. La rencontre est organisée à l’intention des membres des cabinets des gouverneurs et des préfets. En présidant la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, le représentant du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, Brahima Coulibaly, a confirmé que l’atelier traitera de la formation en gestion axée sur les résultats appliquée à la planification budgétaire. La session de 10 jours, s’organise en 2 séquences.
La première a débuté lundi et se poursuit jusqu’au 28 novembre. La deuxième séquence va se tenir du 1er au 5 décembre. Cette démarche organisationnelle, a expliqué Brahima Coulibaly, va permettre d’atteindre l’efficacité recherchée dans la démarche méthodologique utilisée et parvenir aux résultats escomptés. Les participants pourront alors maîtriser les concepts, principes et composantes de la gestion axée sur le résultat ; les techniques de programmation budgétaire pluriannuelle orientée vers la GAR ; les principes de base et l’articulation entre les documents de programmation et le budget d’Etat. La formation devrait doter les participants de compétences propres à élaborer et mettre en oeuvre, pour leurs circonscriptions administratives, des programmes annuels ou pluriannuels d’activités concrètes et pertinentes et d’apporter un appui technique conséquent aux collectivités territoriales.
S. DOUMBIA

class="gkFeaturedItemTitle" Cercle de Bourem : Un véhicule saute sur une mine faisant 2 morts et 5 blessés

  • Category: Actualités
  • Published on Wednesday, 26 November 2014 17:13

Tôt  hier matin, aux environs de Taboye dans le cercle de Bourem, un des véhicules d’un convoi ministériel a sauté sur une mine causant la mort de 2 militaires maliens et 6blessés. Cette attaque visait le convoi  du ministre du Développement rural, Bocary Tréta en tournée dans la zone.
Le ministre avait quitté Gao et devait se rendre à Bourem. Suite à l’attentat, la visite du ministre a été annulée. Il a rebroussé chemin pour regagner Gao sain et sauf. La zone est quadrillée par les forces de sécurité maliennes présentes à Bourem.
Avant l’attentat contre le convoi ministériel, un suspect a été arrêté dans la ville de Bourem hier matin en possession d’explosifs. Il s’agit d’un jeune homme dont les allers et venues ont attiré l’attention dans la rue. Il a été interpellé par l’armée qui était en train de l’interroger.
Plus tard dans la journée, le gouvernement à travers un communiqué a confirmé l’attaque. « Le gouvernement de la République du Mali, indique le communiqué,  a le regret d’informer l’opinion  nationale et internationale qu’un véhicule de l’escorte militaire du convoi du ministre du Développement Rural, en mission pour la supervision de la campagne agricole 2014-2015, a sauté sur une mine, dans la région de Gao ».
Le communiqué ajoute que le drame, survenu aux environs de 8h45, a eu lieu dans le secteur d’Hamakouladji,  un village situé à 45 km de la ville de Gao, sur la route de Bourem, faisant malheureusement 2 morts et 6 blessés, dont 3 grièvement.
Les blessés ont été immédiatement évacués sur Gao, dans le camp Barkane où ils reçoivent les soins appropriés. Quant aux morts, leurs dépouilles sont conservées au camp I de Gao, en attendant les hommages de la Nation entière et des FAMA.
En ce qui concerne le véhicule militaire, de type ETIA, il a été complètement calciné. En fait, un premier véhicule de l’armée, en tête du convoi ministériel, était passé sans dégâts, confortant la thèse comme quoi l’engin explosif était commandé à distance.
« Le gouvernement condamne avec vigueur cet acte odieux et affirme avec force sa détermination à poursuivre ses efforts de sécurisation et de développement en direction de tout le pays, singulièrement dans les régions du Nord. En effet, le ministre Tréta et sa délégation devraient se rendre, sur le site du barrage de Taoussa, ainsi que sur le périmètre de Forgho, dans le cadre  du développement à la base. Le gouvernement souhaite prompt rétablissement aux blessés et salue la mémoire des dignes fils du pays, morts en mission commandée.  Leur sacrifice ne sera jamais vain », conclut le communiqué.
L’attaque contre le convoi du ministre du Développement rural intervient quatre jours après l’attentat-suicide dans la ville de Bourem dont le kamikaze fut la seule victime
A. MAIGA
T. TOURE
AMAP Bourem

class="gkFeaturedItemTitle" Mali-Banque mondiale : UN APPUI DE TAILLE A LA REPRISE ET AUX REFORMES DE GOUVERNANCE

  • Category: Actualités
  • Published on Wednesday, 26 November 2014 17:06

Après approbation du Conseil d’administration de la Banque Mondiale (BM), le 18 novembre dernier, le directeur des opérations de l’institution bancaire internationale au Mali, Paul Noumba Um et le ministre de l’Economie et des Finances, Mme Bouaré Fily Sissoko, ont procédé hier, à la signature de l’accord de financement relatif à la première opération d’appui à la reprise et aux réformes de gouvernance au Mali d’un montant de 63 millions de dollars soit environ 31 milliards de Fcfa. La cérémonie de signature s’est déroulée au département des Finances.
Ce financement est composé d’un crédit de 36 millions de dollars et d’un don équivalant à 27 millions de dollars. Il sera décaissé en une seule tranche et fait partie d’un programme prévoyant une série de deux opérations.
Paul Noumba Um a souligné qu’à travers cette opération, les deux parties cherchent à renforcer la redevabilité et la transparence de l’exécutif et à améliorer l’efficacité des dépenses publiques. L’opération est alignée sur les priorités du Cadre stratégique pour la réduction de la pauvreté et de la croissance au Mali et sur le  Plan d’action du gouvernement pour la période 2013-2018, a-t-il indiqué.
Le directeur des opérations de la BM a également insisté sur la nécessité d’améliorer la gouvernance pour renforcer la légitimité de l’Etat. « Mais cette amélioration ne pourra se faire sans des institutions de contrôle plus solides  et c’est précisément sur ce point que porte le soutien fourni par cette série d’opérations qui va étayer les efforts du gouvernement à renforcer la transparence et la capacité des agences de vérification externes », a-t-il indiqué. Il s’agit d’une part, selon lui, d’améliorer la transparence, de renforcer les procédures de contrôle des effectifs, de limiter les occasions de corruption et de réduire les subventions inefficaces et d’autre part, d’optimiser la gestion des investissements publics, d’accélérer les procédures de passation des marchés et  de renforcer les capacités de gestion budgétaire des autorités locales. Paul Noumba Um a en outre rappelé que cette opération de soutien à la reprise et aux réformes de la gouvernance qui s’appuie aussi sur les efforts entrepris au cours de la transition politique avec le crédit de soutien au redressement et à la réforme mis en œuvre en 2013, a été élaborée en concertation avec le Fonds monétaire international.
Le directeur des opérations de la Banque mondiale au Mali a réitéré la disponibilité de son groupe à poursuivre ses appuis aux efforts du gouvernement en vue d’améliorer la transparence et donc l’efficacité des dépenses publiques et la mise en œuvre des projets en bonne synergie et dans la complémentarité requise avec les autres partenaires techniques et financiers.
Le ministre de l’Economie et des Finances a exprimé la gratitude de notre pays envers les autorités de la banque pour leur soutien à la reprise. « Malgré la crise, la Banque mondiale a continué à financer les projets d’investissement. Ce qui a contribué à poursuivre la dynamique économique. Concernant le présent appui budgétaire, il traduit l’encouragement des plus hautes autorités de la banque ainsi que leur engagement constant à accompagner le Mali durant la période difficile que le pays a traversé », s’est félicitée Mme Bouaré Fily Sissoko.
Elle a remercié l’institution financière pour l’accompagnement visant à renforcer le cadre réglementaire de passation des contrats militaires, pour l’expertise et le temps consacrés à notre pays pour pouvoir avancer. Elle a également salué la promptitude avec laquelle notre  dossier a été monté par la banque. Au delà de la consistance du montant, elle a surtout apprécié la symbolique. « En 72 heures après approbation du conseil, l’accord a été signé sur le terrain. Les montants seront utilisés à bon escient et le Mali fera tout pour préserver la confiance des bailleurs », a assuré le ministre de l’Economie et des Finances.
F. MAÏGA

class="gkFeaturedItemTitle" SITUATION DE LA LUTTE CONTRE LA MALADIE A VIRUS EBOLA AU MALI A LA DATE DU LUNDI 24 NOVEMBRE 2014

  • Category: Actualités
  • Published on Tuesday, 25 November 2014 19:00

Conformément à ses engagements de transparence, le Gouvernement informe l’opinion publique nationale et internationale, à travers le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, sur l’évolution de la maladie à virus Ebola au Mali.
Le point de la situation à la date du 24 novembre 2014 est le suivant :
Le nombre de personnes-contacts comptabilisé par les services de santé, et sous surveillance, est de 271.
Le bilan est de :
-              quatre (4) décès à Bamako liés au patient guinéen, et un (1) décès à Kayes (fillette de 2 ans), soit un total de cinq (5) décès ;
-              une (1) personne-contact a été testée positive.
-              A ce jour, deux cas confirmés sont placés au centre de traitement. 
Le cas suspect dont l’examen du premier prélèvement sanguin s’est révélé négatif est confirmé négatif par les autres tests.
Le Gouvernement appelle les populations à la vigilance, et à ne surtout pas relâcher les efforts en matière de précautions et d’hygiène.
Il rappelle la nécessité d’une très forte mobilisation générale de l’ensemble des populations, dans toutes les régions, pour prévenir la maladie, en véhiculant les messages de sensibilisation.
Le Gouvernement renouvelle son soutien aux agents de la santé et aux services de sécurité pour faire respecter avec rigueur les consignes de contrôle sanitaire.
Le Gouvernement remercie l’ensemble de la communauté internationale pour son appui conséquent dans la lutte contre la maladie, et ses témoignages de solidarité à l’endroit du Mali.
Le Gouvernement invite toutes les personnes ayant eu des contacts directs ou indirects avec les personnes déclarées positives à se faire identifier, pour un contrôle sanitaire, en appelant les numéros verts : 80 00 89 89 / 80 00 88 88 / 80 00 77 77.

Bamako, le 24 novembre 2014
Le Coordinateur du Centre Opérationnel d’Urgence
Pr Samba O. SOW

class="gkFeaturedItemTitle" Moussa Mara reçu par le Président Macky Sall L’axe Dakar-Bamako au beau fixe

  • Category: Actualités
  • Published on Tuesday, 25 November 2014 18:00

Le Premier ministre Moussa Mara est rentré ce mardi 25 novembre du Sénégal après un séjour de 48h à Saly et Dakar dans le cadre  des XVè assises de la Fédération internationale des experts comptables et commissaires aux comptes francophones (FIDEF).
Lundi, en début de soirée, le Premier ministre malien a eu un entretien avec son homologue du Sénégal M. Mohamed Dionne.   Cette rencontre qui a eu lieu à la Primature a porté sur les points intéressant la coopération bilatérale entre les deux pays qui partagent en commun l’histoire, la géographie, les relations économiques et sociales et même les couleurs  nationales entre autres. En outre le Sénégal a déployé des forces sur le territoire malien dans le cadre des opérations de la Minusma.   
Après la Primature, les deux personnalités ont été reçues au palais présidentiel au quartier du Plateau. A sa sortie d’audience, le Premier ministre a indiqué avoir transmis à son Excellence, le Président de la République sénégalaise S.E.M. Macky Sall, les messages d’amitié et de fraternité de son homologue malien S.E.M. Ibrahim Boubacar Kéïta.  Là également les échanges ont porté sur le processus de paix, l’évolution de l’épidémie Ebola au Mali et les questions de renforcement de la coopération bilatérale entre nos deux pays à travers leurs gouvernements respectifs.  Les deux partis ont constaté la bonne qualité de la coopération historique entre les deux pays.  Dans les prochains jours les deux ministres en charge du transport devraient se rencontrer au sujet du chemin de fer Bamako-Dakar. 
Pour le Premier ministre malien,  le séjour sénégalais a été très positif  puisqu’elle permettra d’ouvrir de bonnes perceptives sous la haute autorité des deux Chefs d’Etat fermement engagés dans l’intégration au profit des populations respectives.
Il convient de signaler que le Premier ministre a co-inauguré hier  le village de la francophonie et visité le site les stands des différents pays dont le Mali qui y exposent leur savoir et leur savoir-faire.
En principe, vendredi ce sera au tour du Président de la République, S.E.M Ibrahim Boubacar Kéïta d’honorer l’invitation de son homologue du Sénégal  dans le cadre du Sommet de la Francophonie.
Source : Primature CCINT

class="gkFeaturedItemTitle" Industrie : EN GRAND BESOIN DE FINANCEMENTS ALTERNATIFS

  • Category: Actualités
  • Published on Tuesday, 25 November 2014 17:21

Cette nécessité a été fortement exprimée lors de la célébration de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique
Dans notre pays, le secteur de l’industrie est miné par de nombreux problèmes d’ordre structurel et conjoncturel qui expliquent son retard de croissance, voire sa stagnation. Pendant que des pays comme la Côte d’Ivoire et le Sénégal affichent entre 3000 et 4000 entreprises industrielles, le Mali n’en enregistre que 300.
Cette situation défavorable était au centre des débats lors de la célébration, samedi, de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique. La cérémonie d’ouverture de la manifestation s’est déroulée au CICB sous la présidence du Premier ministre Moussa Mara.
Le thème central retenu cette année par notre pays était : « les sources de financement alternatives ». Au niveau international, c’était « le développement industriel inclusif et durable ». Cette célébration a mobilisé autour de la direction nationale de l’industrie, l’Organisation patronale des industries du Mali (OPI) et l’Organisation des Nations Unies pour le développement industrielle (ONUDI). La journée d’échange a permis aux représentants des organisations du secteur privé, aux chefs d’entreprise, aux capitaines d’industrie et aux acteurs étatiques de débattre des problèmes liés au développement industriel de notre pays. En plus du thème principal retenu, d’autres sujets thématiques portant notamment, sur le développement inclusif et durable, le secteur de l’agro-industrie pour la sécurité alimentaire et le rôle de la commande publique dans le développement industriel ont enrichi les débats.
Des échanges, il ressort que notre pays est à la traine sur son développement industriel non seulement du fait de son enclavement, mais aussi par la faiblesse des politiques de développement industriel menées jusque là. Dans un livre blanc élaboré à la veille de l’élection présidentielle, l’OPI dresse un diagnostic consternant mais, surtout, propose des mesures énergiques visant le développement du secteur.
Selon le patron de cette organisation, Cyril Achcar, notre pays connaît un déficit de la balance commerciale de 400 milliards de Fcfa, un montant équivalent presque à l’aide publique au développement. De son point de vue, les politiques industrielles théoriques menées par le passé doivent nous convaincre que l’industrialisation est la voie obligée pour le développement.
21 solutions de relance de l’industrie sont proposées dans le livre blanc prenant en compte les difficultés rencontrées pendant 39 ans de pratique et de transformation industrielle. Cyril Achcar a insisté sur le profit que l’industrialisation accrue peut générer en terme de création d’emplois, d’accroissement des revenus et de la valeur des produits, surtout agricoles. Elle favorisera aussi les progrès technologiques avec des perspectives économiques aux femmes et jeunes pour sortir de la pauvreté.

UN ACCOMPAGNEMENT ENGAGE. Du côté des pouvoirs publics, des mesures vigoureuses sont engagées pour booster le secteur. Le gouvernement, pour atteindre un niveau de développement industriel soutenu, table en priorité sur le développement de l’agro-industrie. Selon le ministre de l’Industrie et de la Promotion des Investissements, Moustapha Ben Barka, c’est un moyen inclusif qui permet, en se focalisant sur nos ressources propres, de résorber l’autosuffisance alimentaire et de générer plus de ressources financières.
C’est à cet effet que le gouvernement a décidé de réaliser des agropoles dans les zones de production qui reflètent l’articulation entre produits agricoles et activités de transformation. En gros, explique le ministre Ben Barka, la stratégie adoptée repose sur l’approche filière afin de tirer le meilleur parti des avantages compétitifs que nous avons. Elle s’appuie également sur la mobilisation d’importantes ressources financières à long terme nécessaires pour assurer le financement des projets industriels.
Cependant, Moustapha Ben Barka a fait remarquer que de tels financements font du tort à notre secteur industriel car le système bancaire classique a montré ses limites. Pour résoudre cet épineux problème qui entrave la marche de l’industrialisation de l’Afrique en général et de notre pays en particulier, le ministre a préconisé de se tourner vers la recherche de sources alternatives, d’où le thème de la présente journée.
Le chef du gouvernement, Moussa Mara, a rappelé que le volet concernant la mise en œuvre du livre blanc de l’OPI figure dans sa déclaration de politique générale, comme une priorité en matière de développement industriel. Le développement de notre pays passe nécessairement par celui de son industrie, nous devons tous nous y engager, a recommandé Moussa Mara qui a exhorté les acteurs en charge de la question à travailler d’arrache-pied pour aller vers la concrétisation des propositions contenues dans ce livre blanc. Aussi, a-t-il invité les industriels à explorer des domaines comme l’industrie culturelle et les nouvelles technologies qui sont porteurs d’un grand potentiel.
La célébration de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique dans notre pays, a été marquée aussi par une foire exposition de produits fabriqués au Mali. La visite des stands par le Premier ministre a mis fin à la cérémonie.
Lougaye ALMOULOUD

class="gkFeaturedItemTitle" Pourparlers d’Alger : LENTEUR DANS LES DISCUSSIONS

  • Category: Actualités
  • Published on Tuesday, 25 November 2014 17:14

Les pourparlers entre le gouvernement et les groupes armés du nord se poursuivent dans la capitale algérienne. Cependant, les jours passent et se ressemblent. Ou presque. Les questions politiques et institutionnelles qui ont fait l’objet de discussions intenses depuis la reprise des pourparlers n’ont pas encore été épuisées. On a l’impression que les choses tournent en rond car depuis quatre jours il y a aucun signe d’évolution.
Il y a trop de divergences autour du document de synthèse de la médiation censé être la base du futur préaccord. Le MNLA et ses alliés de la Coordination des mouvements de l’Azawad s’accrochent à leur projet de fédéralisme alors que le document de synthèse ne fait aucune allusion à cette notion. Par contre, il ne prend en compte que la proposition du gouvernement relative à la décentralisation poussée ou la régionalisation. C’est un système de gouvernance qui permet aux collectivités locales de se développer sur le plan politique, économique, social et culturel. En réalité, le MNLA et ses alliés n’ont pas assez d’arguments pour défendre la faisabilité de leur projet de fédéralisme devant l’équipe de la médiation. Ils se contentent seulement de dire que le projet peut aboutir si les autorités maliennes ont la réelle volonté.
Du côté de la délégation gouvernementale, il n’y a pas question de s’attarder sur la notion de fédéralisme pour la simple raison que ce projet ne pourra jamais aboutir. La preuve, c’est que des milliers des Maliens ont manifesté dans toutes les grandes villes du pays pour dire non à l’indépendance, à l’autonomie, au fédéralisme. Cette démonstration de force démontre à suffisance que nos compatriotes s’opposent à tout changement du système étatique actuel.
La délégation du gouvernement s’étonne d’ailleurs que ce projet de fédéralisme soit aujourd’hui au centre des discussions alors qu’il n’apparait nulle part dans le document de synthèse de la médiation.  » Nous avons écarté ce qui n’est pas acceptable à ce stade de négociations en particulier les notions de fédéralisme et de l’Azawad et nous avons expliqué pourquoi… Il est important que la discussion se centre de plus en plus sur le document qui a été soumis par la médiation et qui constitue pour nous la seule base de la conversation à ce stade des pourparlers », avait déclaré à la presse le chef de la délégation gouvernementale, le ministre des Affaires, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop. Son propos est une interpellation à l’endroit de l’équipe de la médiation qui doit faire en sorte que les éléments de discussions soient seulement ceux qui sont dans le document de synthèse.
Cette étape de la troisième phase des pourparlers devrait prendre fin demain mercredi avec l’élaboration d’un préaccord. Mais à ce rythme, ce n’est pas évident que les choses puissent se dérouler comme prévu.
Envoyé spécial
M. KEITA

class="gkFeaturedItemTitle" En séjour au Sénégal Moussa Mara rencontre ses compatriotes et s’exprime sur l’économie informelle

  • Category: Actualités
  • Published on Monday, 24 November 2014 17:33

A l’invitation de son homologue de la République du Sénégal, M. Mohamed Dionne, le Premier ministre Moussa Mara séjourne depuis ce dimanche 23 novembre 2014  à Saly  au Sénégal.
A son arrivée dimanche, le Premier ministre a été accueilli par son homologue Sénégalais  et une importante colonie des maliens du Sénégal.  
En début de soirée, le Premier ministre a rencontré à l’Ambassade du Mali  au Sénégal,   la communauté malienne. Au cours de cette grande assemblée, l’Ambassadeur du Mali, le Président de la communauté ont notamment évoqué le processus de paix, la situation de la prévention et de la lutte contre l’épidémie Ebola.
Dans son intervention, le chef du Gouvernement a développé les éléments de réponse à toutes ces préoccupations. Les débats ont également porté sur la situation des détenus maliens au Sénégal pour divers délits et l’accès aux logements sociaux au Mali.  La rencontre a ensuite pris fin par des prières pour le Mali et les maliens.  
Ce lundi 24 novembre, le Premier ministre Moussa Mara  a coprésidé à Saly, 80 km de Dakar, la cérémonie d’ouverture des 15è assises de la fédération internationale des experts comptables et commissaires aux comptes francophones (FIDEF) aux côtés de son homologue du Sénégal, M. Mohamed Dionne. Organisées en marge du XVè Sommet de la Francophonie en qualité d’évènement associé, les participants venus de divers horizons du monde débattront deux jours durant  du thème « Economie informelle, économie émergente, la profession comptable s’engage »  sous le haut patronage du Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de la Francophonie.
Dans son intervention, le Premier ministre malien lui-même du métier, s’est dit honoré d’avoir été invité à cette importante rencontre du donner et du recevoir. S’exprimant sur le thème de la rencontre, il a indiqué que nos pays doivent fournir des efforts pour réduire les méfaits liées au commerce informel nonobstant leur dynamisme.   Il a également exprimé sa gratitude aux autorités sénégalaises pour leur accueil de ces assises en marge du sommet de la Francophonie, mais surtout pour leur soutien au Mali dans le cadre du règlement définitif de la crise qui secoue sa partie septentrionale. Dans ce cadre, le contingent de la Minusma compte en son sein des soldats sénégalais qui ont pour certains payé de leur vie leur mission au Mali.   
Si la pratique de l'économie informelle procure des gains faciles, l'ampleur des conséquences est importante sur la société. L'évasion fiscale et le travail au noir pénalisent grandement les individus qui respectent les lois et doivent supporter un fardeau fiscal additionnel. Les travailleurs au noir ne bénéficient d'aucune protection sociale, les consommateurs d'aucune garantie. Les entreprises ont à faire face à une concurrence déloyale préjudiciable à l'emploi, de la part de ceux qui ne respectent pas les obligations générales fiscales et sociales. Les acteurs de l'économie informelle sont discriminés jusque dans le langage économique: les termes investissement et investisseurs ne couvrent en général que les opérateurs de l'économie dite moderne, et bien entendu les investissements extérieurs.

Source : CCINT Primature

Subcategories


Notice: Array to string conversion in H:\root\home\terisys-002\www\primature-gov-ml\libraries\joomla\registry\registry.php on line 342

Primature - Tous droits réservés

Top Desktop version