Primature

Switch to desktop Register Login

Insécurité dans les régions du Centre: Les élus de la Nation interpellent le Premier ministre

Face à la recrudescence des violences intercommunautaires dans les régions du Centre, l’Assemblée Nationale a interpellé, le Gouvernement, c’était le lundi 7 janvier 2019 au sein de l’hémicycle.

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a ainsi répondu aux interpellations des députés. 

Selon le Chef du Gouvernement, Il existe des forces terroristes qui ont pour agenda de désintégrer le Mali. Il est important de situer le cas du Mali dans un ensemble régional afin que les maliens trouvent un consensus national sur le fait que les violences communautaires sont entretenues, incitées et exacerbées par les terroristes.

L’Etat a déployé 13000 hommes dans les régions du Centre notamment dans celles de Mopti et Ségou, cela a augmenté la sécurité, les groupes terroristes ont beaucoup reculé. En outre, près de 444 armes ont été récupérées à Mopti dans le cadre du Programme de Désarmement pour la Réduction de la Violence Communautaire.

L’Etat va continuer l’action militaire en augmentant notamment les moyens nautiques pour intervenir plus efficacement sur les cours d’eaux. Le Premier ministre a annoncé le recrutement de 600 jeunes des régions de Segou et Mopti dans les forces de défense et sécurité.

L’Etat va également poursuivre la mise en œuvre du Programme de Sécurisation Intégré des Régions du Centre.

 

Primature - Tous droits réservés

Top Desktop version