Primature

Switch to desktop Register Login

Sécurisation des opérations de vote du 2eme tour de l'élection présidentielle: le Premier ministre se réjouit de la réduction du nombre d’incidents

Après s'être rendu à Mopti le samedi 11 août pour évaluer le dispositif de sécurisation du 2eme tour de l'élection présidentielle, M. SoumeylouBoubeyeMaiga a visité, ce dimanche après-midi, le Centre de coordination et de gestion des crises. À 16heures, soit deux heures de la fermeture des bureaux de vote, le Premier ministre a assisté au point de situation fait par les experts du ministère de la Sécurité et de la Protection civile. Le Chef du Gouvernement a pu apprécier l'impact positif des mesures de renforcement de la sécurité qu’il a annoncées la veille à Mopti. Au moment de son passage au Centre de crise, le nombre de bureaux qui n’ont pas ouvert était de 1,23% contre près de 3,77% lors du premier tour, le 29 juillet. 

Sur la deux centaines de bureaux où le vote n'a pu avoir lieu ce 12 aout, les conditions météos ont été un facteur déterminant du fait de l'impraticabilité des routes dans certaines contrées enclavées où il a fortement plut depuis 48 heures.

Hormis un cas dramatique enregistré à Arkodia (Commune de Fitouga, Cercle de Niafunké), dans la région de Tombouctou, avec l'assassinat d'un président de bureau de vote, le scrutin s'est globalement déroulé sans incident majeur dans les régions septentrionales.

Dans la région de Mopti qui a enregistré 736 bureaux de vote non ouverts le 29 juillet, le nombre d'incidents a été réduit d’un tiers. Dans beaucoup de cas, la peur de représailles des groupes terroristes en a été la cause.

Le Premier ministre a salué les forces de défense et de sécurité ainsi que les administrateurs civils pour leur engagement et leur professionnalisme et les a invités à la vigilance jusqu'à l'achèvement complet du processus électoral.

 

 

Primature - Tous droits réservés

Top Desktop version